Actualités

Read time: 0 mins
Conférence internationale « Impact du changement global sur l’émergence des maladies et des ravageurs des plantes en Europe »
23/04/2018

Lundi, 23 Avril, 2018 à Mardi, 24 Avril, 2018

Conférence internationale « Impact du changement global sur l’émergence des maladies et des ravageurs des plantes en Europe »

189 rue de Bercy - Paris 12e
Public : oui
Maison de la RATP
Aujourd’hui, la notion de changement global ne s’applique pas uniquement au réchauffement climatique induit par les activités humaines. Il inclut désormais d’autres phénomènes planétaires, conséquences des évolutions et des mutations des sociétés, comme l’intensification des échanges et les modifications des systèmes de productions et de consommation. La circulation des végétaux, quel que soit le mode de transport, que ce soit à des fins commerciales ou non, favorise la circulation des agents pathogènes. La France, carrefour géographique, est confrontée à l’installation de ravageurs comme de pathologies des plantes venant de pays voisins, notamment du Nord, mais aussi provenant d’outre-mer, et trouvant sur le territoire métropolitain les conditions climatiques idéales à leur développement rapide. Le même phénomène s’observe désormais à l’échelle de l’Europe où l’on voit apparaître, par exemple en Méditerranée, des pathologies d’origine tropicale. L’évolution des politiques publiques en matière d’agriculture, en France comme dans d’autres pays d’Europe, interroge la part de l’intervention humaine et celle du compromis avec les processus naturels. Elle tend à favoriser une approche agro-écologique avec, une réduction des intrants chimiques dans les zones agricoles et non-agricoles. Ces approches ont, elles aussi, un impact potentiel sur l’émergence de maladies et ravageurs, ainsi que sur les mesures associées en matière de lutte. Dans ce contexte, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), en collaboration avec l’ Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et l’ Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP) organisent, les 23 et 24 avril 2018 prochains à la Maison de la RATP à Paris, une conférence sur l’impact du changement global sur l’émergence des maladies et des ravageurs des plantes en Europe. Cette conférence vise à rassembler des chercheurs, des décideurs publics et les parties prenantes du domaine de l’environnement et des productions agricoles pour faire le point sur ce sujet et faire émerger des lignes de réflexion sur l’évaluation et la gestion des risques phytosanitaires nécessaires pour répondre aux défis des années à venir. Cette manifestation se fera en anglais, il est prévu un interprétariat. La participation à cette journée est gratuite. Les inscriptions à la Conférence internationale "Impacts du changement global sur l'émergence des maladies et des ravageurs des plantes en Europe" sont closes mais restent possibles sur place le jour de la manifestation. Pour nous suivre : #2018GlobalChange
L’Anses présente au salon Pharmagoraplus deux conférences sur ses dispositifs de vigilance
07/04/2018

Samedi, 7 Avril, 2018 à Dimanche, 8 Avril, 2018

L’Anses présente au salon Pharmagoraplus deux conférences sur ses dispositifs de vigilance

1 Place de la Porte de Versailles, 75015 Paris
Public : oui
Salon PharmagorPlus- Parc des Expositions, Hall 3
L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a, depuis plusieurs années, mis en place ou développé des dispositifs de vigilances sanitaires : pharmacovigilance vétérinaire (1999), nutrivigilance (2009), phytopharmacovigilance (2015) et toxicovigilance (2016). Chaque dispositif répond à des objectifs et règles de construction précises. En santé humaine, un dispositif de vigilance est un système règlementaire de sécurité sanitaire basé sur la déclaration par les professionnels de santé, les usagers ou autres professionnels, d’événements indésirables ou inhabituels chez l’homme, liés à des produits, substances ou pratiques pouvant présenter un risque pour la santé humaine. Le code de la santé publique demande aux professionnels de santé et aux fabricants de déclarer les cas d’intoxication dont ils ont connaissance. Au-delà de l’obligation règlementaire, il s’agit d’encourager chaque professionnel de santé (médecin, pharmacien, infirmière, kinésithérapeute, vétérinaire, biologiste, sage-femme, diététicien,…) à signaler les événements sanitaires indésirables portés à leur connaissance dans une démarche de santé publique. L’objectif est un bénéfice collectif pour la santé des populations : l’identification et l’analyse des événements sanitaires indésirables, par l’Anses ou les réseaux de professionnels de santé, permet de détecter des signaux sanitaires, à des fins d’évaluation de risque et de prévention. Ces alertes déclenchent, de la part des ministères concernés, des actions et mesures visant à corriger la situation et prévenir de nouveaux épisodes du même type (information, enquête, retrait d’un produit de consommation…). A l’occasion de PharmagoraPlus, Sandra Sinno-Tellier, médecin épidémiologiste à l’Anses, présentera les bénéfices de tels dispositifs à travers des exemples concrets issus du système de toxicovigilance (surveillance des intoxications par des champignons, des envenimations vipérines…). La toxicovigilance concerne les produits, ou agents de l’environnement, qui n’entrent pas dans le champ des autres vigilances nationales réglementées (pharmacovigilance, addictovigilance, cosmétovigilance, phytopharmacovigilance, nutrivigilance, etc. ). Elle est essentiellement basée sur l’étude des cas rapportés au réseau des centres antipoison, dont les données peuvent également contribuer aux autres vigilances coordonnées par l’Anses ou l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Pour compléter cette présentation générale, Gwenn Vo Van Regnault, pharmacien à l’Anses, proposera, toujours à PharmagoraPlus, un focus sur le dispositif de nutrivigilance dont le rôle est d’identifier les effets indésirables liés à la consommation de compléments alimentaires, mais également d’aliments ou de boissons enrichis en substances à but nutritionnel ou physiologique (vitamines, minéraux, acides aminés, extraits de plantes,…), de nouveaux aliments et ingrédients, ou encore de produits destinés à l’alimentation de populations particulières (nourrissons, sportifs, patients souffrant d’intolérance alimentaire, etc .). Depuis la mise en place de son dispositif de nutrivigilance, l’Agence a reçu plus de 3200 signalements d’effets indésirables dont plus de 80% sont susceptibles d’être liés à la consommation de compléments alimentaires. De nombreux exemples viendront illustrer la présentation du dispositif et notamment des suites données à chaque contribution en termes d’évaluation de risques sanitaires. 7 avril, 10h50 - Sandra Sinno-Tellier, Les dispositifs de vigilance à l’Anses - Toxicovigilance et vigilances des centres antipoison : périmètre, organisation et exemples de travaux , (session Académie OTC). 8 avril, 15h30 - Gwenn Vo Van-Regnault, Les dispositifs de vigilance à l’Anses - Focus sur la nutrivigilance , (session Académie OTC).
Rencontre des experts de l'Anses
05/03/2018

Jeudi, 5 Avril, 2018

Rencontre des experts de l'Anses

195, rue Saint-Jacques 75005 Paris
Public : non
Maison des océans - Paris
Membres d’un collectif d’experts de l’Anses et des instances de gouvernance, cette journée vous est dédiée. Des rencontres avec des personnalités françaises et étrangères vous permettront de réfléchir sur les avancées scientifiques en matière d’évaluation des risques, des dynamiques à l’œuvre et de la pluralité des connaissances mobilisables. Elles seront l’occasion d’échanger des points de vue originaux, d’apprécier des propositions nouvelles et de débattre des liens entre science et société. Nous aurons l’honneur d’accueillir Mme Ellen K Mantus, Project director du “ Committee on Incorporating 21 st Century Science into Risk-Based Evaluations ”, qui viendra présenter le rapport de l’Académie des sciences américaine intitulé Using 21 st Century Science to improve Risk-Related Evaluations . Ce rapport, commandé par plusieurs grandes institutions américaines (US-EPA, US-FDA, NIEHS, NCATS) fait état des grandes avancées dans les domaines de la science des expositions, de la toxicologie, de l’épidémiologie pour les intégrer et proposer une nouvelle direction à l’évaluation des risques. Il aborde également les problématiques de validation de modèles, de tests in vitro et autres nouvelles méthodes, celles de l’interprétation et l’intégration des données pour la définition du niveau de preuve décisionnel, ainsi que la question des incertitudes. Autant de sujets de fond qui viendront nourrir notre démarche collective.
L'Anses au Salon international de l'agriculture - Parc des expositions - Porte de Versailles - Paris
24/02/2018

Samedi, 24 Février, 2018 à Dimanche, 4 Mars, 2018

L'Anses au Salon international de l'agriculture - Parc des expositions - Porte de Versailles - Paris

1 Pl. de la Porte de Versailles, 75015 Paris
Public : oui
Parc des expositions - Porte de Versailles - Paris
Depuis sa création, l’Anses a toujours répondu présente au Salon de l’Agriculture. Pour cette nouvelle édition, l’Agence propose plusieurs ateliers pédagogiques, contes, quiz interactifs, dédiés aux familles, pour mieuxcomprendre comment la science protège au quotidien. Un espace dédié aux professionnels A nouveau cette année, un espace est dédié aux professionnels, propice aux rencontres et aux échanges autour des travaux de l’Agence : ses missions relatives à la mise sur le marché des produits règlementés, à la protection des travailleurs, ses outils mis à disposition des professionnels, etc. Devenez pour un jour un agent de l’Anses et menez une enquête sanitaire ! Ces enquêtes s’appuient sur des cas réels auxquels l’Anses a dû répondre. Vous serez tour à tour un spécialiste en santé animale, en santé végétale ou encore en santé et alimentation : « le goûter d’anniversaire » - enquêtez avec nos experts pour découvrir la cause d’intoxications alimentaires survenues après un anniversaire ; « le mystère du champs maudit » - découvrez ce que font les scientifiques pour identifier la maladie responsable de la mort subite d’une vache ; « qui sauvera Communeville ? » - prenez part à l’enquête pour comprendre pourquoi les habitants d’une commune se plaignent d’allergies et ce qu’il faut faire pour prévenir ces désagréments, notamment en utilisant une solution de biocontrôle ; « les agents de biocontrôle » - Un atelier vivant qui permettra aux petits et aux plus grands de comprendre ce que sont les agents de biocontrôle. Diverses animations Sous notre arbre, laissez-vous conter deux jolies histoires, toutes les 15 minutes : « au pays des bulles » sensibilisera les plus petits à l’importance de pratiquer une activité physique pour rester en bonne santé ; « entre deux eaux » les amènera à réfléchir à l’importance d’utiliser l’eau de manière responsable. Sont également proposés des quiz pour tester vos connaissances en famille ou entre amis, des films sur les travaux de l’Agence... Une conférence au cœur du village professionnel dans le cadre des ateliers pratiques Samedi 24 février de 14h30 à 15h00 sur « L’Anses au service d’une alimentation saine et durable » Hall 4 - Allée D - Stand n°097
Lancement du projet européen Horizon 2020 « One Health EJP »
30/01/2018

Lancement du projet européen Horizon 2020 « One Health EJP »

14 rue Pierre et Marie Curie 94 700 Maisons-Alfort
Public : non
ANSES
Le projet « One Health EJP » est un projet cofinancé par le programme cadre de recherche et d’Innovation Horizon 2020. Le Programme conjoint européen (EJP) « One Health », coordonné par l’Anses et qui regroupe plus de 40 partenaires de 19 Etats membres, a été retenu par la Commission européenne et démarrera le 1 er janvier 2018 pour une période de 5 ans. Le concept international « One Health, une seule santé » reconnait que la santé humaine est étroitement dépendante de la santé des animaux et de l’environnement et que les contaminants de l’homme, de l’animal, de l’environnement, ou des aliments sont intimement liés. C’est dans ce contexte qu’a été initié le Programme conjoint européen (EJP) « One Health » L’EJP « One Health » contribuera à renforcer les collaborations entre instituts avec la production commune, à couts mutualisés, de connaissance indispensables à la santé publique et à la sécurité sanitaire européenne. Il est composé de 41 partenaires issus de 19 Etats membres, disposant de mandats de référence sur les zoonoses alimentaires. Ces centres de recherche forment un réseau solide représentant une communauté de recherche intégrée, dont l’objectif est de permettre des avancées significatives dans les domaines des zoonoses alimentaires, de la résistance aux antibiotiques et des risques émergents. Le projet est construit selon le principe du cofinancement entre les instituts participants et l’Union européenne (« Horizon 2020 »,programme européen de financement de la recherche et de l’innovation). Son montant global de 90 millions d’euros sera financé à 50% par la Commission européenne. Tout en s’assurant d’une bonne interaction avec les autres grands projets financés par la Commission européenne, l’EJP « One Health » génèrera des données scientifiques destinées à alimenter l’analyse des risques sanitaires et leur évaluation par les agences nationales et européennes. L’une des priorités du réseau sera de veiller à la bonne diffusion des informations au sein de la communauté scientifique. L’objectif de la réunion de lancement de l’EJP « One Health » est de communiquer l’importance de cette initiative conjointe à la communauté du projet, de présenter concrètement l’organisation et le fonctionnement du projet, ainsi que de présenter les activités scientifiques qui y seront entreprises.
L'Anses aux Journées de l’innovation en santé 2018
26/01/2018

Vendredi, 26 Janvier, 2018 à Dimanche, 28 Janvier, 2018

L'Anses aux Journées de l’innovation en santé 2018

30 Av. Corentin Cariou, 75019 Paris
Public : oui
Cité des sciences et de l’industrie
On January 26, 27 and 28, 2018, the health of the future is coming to the Cité des sciences et de l'industrie! For 3 days, the Ministry of Solidarity and Health and Universciences are co-organizing a unique meeting to introduce the general public to health innovation. Around the ministry, the whole world of health takes part in this event: patients and associations, researchers and public bodies... and ANSES finds its place in it by proposing: Friday, January 26, a meeting around the profession of researcher in statistics and bioinformatics; on Saturday 27 January, a conference on the theme of air quality. Become the innovators of tomorrow too!
Rencontres scientifiques de l'Anses - Santé des abeilles
05/12/2017

Mardi, 5 décembre, 2017

Rencontres scientifiques de l'Anses - Santé des abeilles

195, rue Saint-Jacques 75005 Paris
Public : oui
Maison des océans - Paris
L’Anses, dont le laboratoire de Sophia Antipolis est laboratoire de référence de l’Union européenne (LRUE) sur la santé des abeilles, organise pour la 6 e année consécutive sa journée dédiée à la santé des abeilles. L’objectif de cette rencontre, ouverte à un large public, est de faire le point sur les avancées récentes de la recherche française et de l’évaluation des risques en matière de surveillance de la santé des abeilles et des insectes pollinisateurs. Cette journée sera notamment l’occasion de partager les informations scientifiques sur les avancées de la recherche sur l’impact sur la santé des abeilles des co-expositions aux facteurs de stress, sur la surveillance et la maitrise des pathogènes émergents, et sur les réseaux de surveillance épidémiologique de la santé des abeilles. Durant cette journée, une large place sera donnée au débat grâce à des échanges avec les chercheurs du laboratoire de référence de l’Union européenne, les instituts de recherche ainsi que l’institut technique, et les parties prenantes. Cet événement se déroulera à la Maison des Océans à Paris. Les inscriptions sont closes mais restent possibles le jour de la manifestation auprès de nos hôtesses en fonction des places disponibles. Contact
Rencontres scientifiques de l'Anses - Journée Antibiorésistance en santé animale et dans l’environnement
15/11/2017

Mercredi, 15 Novembre, 2017

Rencontres scientifiques de l'Anses - Journée Antibiorésistance en santé animale et dans l’environnement

189 rue de Bercy - Paris 12e
Public : oui
Maison de la RATP
Chaque année, à l'occasion de la journée européenne sur l'antibiorésistance, l'Anses consacre une journée à l’état des lieux et à la prospective sur la résistance aux antibiotiques et à ses implications en santé animale et dans l’environnement, et par extension en santé humaine. Elle participe à la mobilisation des acteurs concernés, qu'ils soient scientifiques, décideurs ou professionnels de terrain, autour de cette problématique, afin d'explorer de nouvelles actions pour une meilleure utilisation des antibiotiques en médecine vétérinaire. En 2017, cette journée s’inscrit pleinement dans la mise en œuvre de la feuille de route interministérielle adoptée le 18 novembre 2016, qui vise à renforcer et coordonner les efforts pour lutter plus efficacement contre l’antibiorésistance dans l’ensemble des secteurs. Les deux rapports annuels de l’Agence sur l’évolution nationale des résistances chez l’animal (rapport Résapath) et des ventes d’antibiotiques vétérinaires seront présentés, ainsi que des éclairages sur différentes stratégies de recherche contribuant à relever les défis en cours et à venir sur cette question majeure de santé publique.

Pages